Retour

Zika : les États-Unis déclarent l'état d'urgence sanitaire à Porto Rico

Les autorités américaines ont déclaré vendredi l'état d'urgence sanitaire à Porto Rico alors que l'île est aux prises avec plus de 10 000 infections liées au virus Zika.

Le virus s'est répandu rapidement sur le territoire portoricain; en sept mois, il a atteint 10 690 personnes, dont 1035 femmes enceintes. Au cours de la dernière semaine uniquement, les autorités ont recensé 1900 nouveaux cas.

La ministre de la Santé, Sylvia Burwell, a déclaré l'état d'urgence sanitaire, ce qui autorise Washington à « fournir un soutien additionnel au gouvernement portoricain », a indiqué un communiqué sans plus de détails.

La dernière fois que le département de la Santé et des Services humains américains avait déclaré une situation d'urgence publique remonte à 2012, quand l'ouragan Sandy avait touché de plein fouet le New Jersey et New York.

Cette crise survient au moment où les autorités sanitaires des États-Unis s'affairent à combattre le virus détecté depuis peu sur le territoire continental américain, plus précisément dans l'État de la Floride.

Le département de santé de l'État a d'ailleurs annoncé que le bilan des personnes atteintes du virus s'élevait dorénavant à 28.

La majorité de personnes infectées provient du comté de Miami-Dade, situé dans le sud de l'État et couvrant une superficie de 2,5 kilomètres carrés. Il s'agit du comté le plus peuplé de la Floride.

Les autorités floridiennes ont toutefois rapporté un nouveau cas situé à l'extérieur du foyer d'éclosion initial, sans toutefois fournir plus de détails supplémentaires.

Le virus Zika est transmis par le moustique Aedes aegypti. L'infection, souvent bénigne, peut toutefois présenter des dangers pour les foetus de femmes enceintes qui sont touchées. Il n'existe aucun remède contre la maladie.

Plus d'articles

Commentaires