Retour

2,3 millions d'Indiens postulent pour un poste de commis

Les autorités de l'Uttar Pradesh, dans le nord de l'Inde, sont débordées après que 2,3 millions de personnes eurent postulé pour obtenir l'un des 368 postes de commis offerts le mois dernier.

L'emploi, payé environ 240 $ par mois, consiste essentiellement à préparer du thé et à livrer du courrier à vélo entre les différents bureaux du gouvernement de l'État le plus populeux du pays.

Quelque 250 000 détenteurs d'un diplôme d'études supérieures, dont 255 détiennent un doctorat, ont soumis leur dossier, même si le poste n'exige qu'un diplôme d'études primaires et la capacité d'utiliser un vélo.

Le responsable de l'embauche, Prabhat Mittal, dit être renversé par la réponse obtenue. Il se demande maintenant comment sélectionner les bons candidats. Selon lui, il faudrait de trois à quatre ans pour soumettre chacun d'eux à une entrevue.

« Cela reflète les conditions du marché de l'emploi en Inde, et montre à quel point les jeunes, même surqualifiés, sont prêts à tout pour obtenir un emploi », souligne-t-il.

L'Inde a une population d'environ 1,2 milliard de personnes, dont la moitié ont moins de 25 ans. Treize millions de nouveaux travailleurs arrivent sur le marché chaque année.

Le taux de chômage se situe officiellement à 6,6 % en Inde, mais atteint à 10,5 % chez les jeunes. Il ne s'agit cependant que de statistiques officielles, qui excluent des millions de gens vivant en marge de la société.

Plus d'articles

Commentaires