Retour

20 000 Californiens fuient des feux de forêt meurtriers

Une quinzaine de feux de forêt font toujours rage dans le nord de la Californie, replongeant dans le cauchemar des milliers de résidents qui avaient déjà été touchés par d'autres incendies l'an dernier.

Les autorités de l'État recensent au moins 15 morts et 2000 maisons et commerces détruits sur une superficie d'environ 300 kilomètres carrés. Quelque 20 000 personnes ont été évacuées.

Le comté de Sonoma signale 200 disparus.

Selon CNN, une centaine de personnes ont déjà été traitées pour des brûlures ou en raison de problèmes respiratoires engendrés par la fumée qui se dégage des brasiers.

Un porte-parole des services d’urgence de l’État, Brad Alexander, a fait savoir mardi que la force des vents a diminué depuis quelques heures, ce qui aide les sapeurs dans leur travail. Il a toutefois prévenu que le bilan pourrait encore s’alourdir.

Le gouverneur de la Californie, Jerry Brown, a déclaré mardi l’état d’urgence dans les comtés de Butte, Lake, Mendocino, Nevada et Orange. Il avait fait de même lundi pour les comtés de Napa, Sonoma et Yuba.

Les feux les plus importants sévissent d'ailleurs dans les comtés de Napa et Sonoma, réputés pour leur production vinicole.

L’état des récoltes demeure incertain à ce stade-ci, mais les viticulteurs craignent que leurs vignes brûlent, ou que les raisins soient tachés par la fumée.

Plusieurs écoles situées dans les régions touchées ont fermé leurs portes mardi, et deux hôpitaux du comté de Sonoma ont déjà été contraints d’évacuer leurs patients.

Les feux de forêt ont pris naissance en fin de semaine, profitant de températures chaudes et de la sécheresse en cours depuis 2011 dans l'État le plus peuplé des États-Unis. Le vent a aussi contribué à leur propagation.

La Californie a connu l'an dernier l'un des plus importants feux de forêt de son histoire. Baptisé Valley Fire, il avait fait quatre victimes et détruit 30 000 hectares, brûlant au passage 2000 immeubles.

Ironiquement, un bureau de l'organisation non gouvernementale Habitat for Humanity, ouvert récemment pour amasser des fonds destinés à venir en aide à ces victimes, a aussi brûlé au cours des dernières heures.

Selon un rapport qui vient d'être déposé, le feu était attribuable à un problème de câblage dans un spa.

Plus d'articles

Commentaires