Retour

20 ans de prison pour le « gourou tape-à-l'oeil »

Un gourou dont les adeptes se sont livrés à des saccages meurtriers vendredi en Inde après l'annonce de sa condamnation pour viol a été condamné à lundi à 20 ans de prison.

Gurmeet Ram Rahim Singh, dirigeant de la secte Dera Sacha Sauda, a été reconnu vendredi coupable du viol de deux femmes en 2002.

Un porte-parole du Bureau central d'investigation, qui a enquêté sur l'affaire, a déclaré lundi soir que le gourou devrait purger deux peines consécutives de 10 ans pour ces deux viols.

Reuters et d'autres médias avaient cité initialement des responsables gouvernementaux et des avocats disant que les deux peines équivalaient à une durée de 10 ans de réclusion.

L'avocat du gourou, A.K. Panth, estime que son client est innocent et qu'il fera appel de la décision.

Ses adeptes avaient laissé éclater leur colère vendredi à l'annonce du verdict de culpabilité, en incendiant stations-service, gares et véhicules. Au moins 38 personnes avaient été tuées et plus de 200 autres, blessées dans ces émeutes dans l'État de Haryana.

Des dizaines de milliers de policiers ont été mobilisés pour sécuriser les campagnes des États de Haryana et du Pendjab, où le gourou compte de nombreux adeptes, en vue de l'annonce de la sentence lundi.

Dans l'État de Haryana, la police avait donné l'ordre de tirer à vue sur les manifestants après le verdict et avait demandé à ce que l'audience se déroule dans la prison de Rohtak, à 66 kilomètres de New Delhi, où Singh est détenu.

Nirmaljit Singh Kalsi, un responsable de l'État du Pendjab, a déclaré que des forces paramilitaires patrouillaient actuellement dans les espaces publics pour maintenir l'ordre.

« Nous n'allons pas retirer les forces aujourd'hui [...] la situation peut facilement devenir incontrôlable », a-t-il dit.

Plus d'articles

Commentaires