Retour

35 morts lors d'une attaque dans une discothèque d'Istanbul

Alors que la Turquie venait à peine de célébrer le passage à la nouvelle année, une fusillade dans une boîte de nuit branché d'Istanbul a fait au moins 35 morts et une quarantaine de blessés, selon le gouverneur.

« Un terroriste avec une arme lourde a commis cet acte brutal et sauvage, en ouvrant le feu sur des innocents qui étaient là pour fêter la nouvelle année et s'amuser », a ajouté le gouverneur de la plus grande ville de Turquie, Vasip Sahin.

Entre 500 et 600 personnes étaient à l'intérieur de la boîte de nuit Reina, située dans le quartier d'Ortaköy, au bord du Bosphore, dans la partie européenne de la ville, lorsque l'assaillant a ouvert le feu, vers 1 h 15, heure locale. L'individu a d'abord abattu un policier et un civil à l'extérieur de l'établissement avant d'entrer et d'ouvrir le feu sur la foule.

Plusieurs dizaines d'ambulances et de véhicules de police ont été dépêchées sur les lieux.

Reina est l'une des boîtes de nuit les plus connues d'Istanbul. Elle est autant fréquentée par la population locale que par les touristes.

Certaines personnes se sont échappées des lieux en plongeant dans les eaux du Bosphore et ont été secourues par les policiers.

Les autorités avaient déployé 17 000 policiers à Istanbul, afin d'encadrer les festivités du Nouvel An.

La Maison-Blanche a indiqué que le président américain Barack Obama a présenté ses condoléances et a demandé à son équipe d'offrir de l'aide à la Turquie.

Cette attaque survient alors que la Turquie a été secouée depuis plus d'un an par une série d'attentats meurtriers.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine