Retour

42 morts dans un accident de la route dans le sud-ouest de la France

Au moins 42 personnes sont mortes, pour la plupart des personnes âgées, et 4 autres ont été gravement blessées dans une collision frontale entre un autobus et un camion à Puisseguin, près de Libourne, dans le sud-ouest de la France. Il s'agit de l'accident de la route le plus meurtrier depuis 1982 en France.

La collision s'est produite vers 7 h 30 (heure locale) sur une route secondaire, dans une courbe appelée « la Fontaine du renard », réputée dangereuse selon une habitante interrogée par la chaîne I-Télé. Les deux véhicules se sont embrasés immédiatement après l'impact.

Sur les 42 morts, 41 étaient des passagers de l'autobus, qui transportait 49 personnes âgées pour une excursion dans les Landes, plus au sud. La 42e victime est le chauffeur du camion, qui transportait du bois.

Selon le maire de Puisseguin, Xavier Sublett, le chauffeur du camion aurait perdu le contrôle de son véhicule, qui s'est mis en travers de la route. L'autobus serait arrivé à ce moment-là. « Le chauffeur du bus a vu que l'accident allait se produire, a tout fait pour l'éviter, mais n'a pas pu l'éviter. Il a juste pu actionner l'ouverture des portes en catastrophe pour permettre à quelques personnes d'en sortir », explique-t-il.

Huit passagers, dont le chauffeur de l'autobus, ont réussi à s'extirper du véhicule en feu. Deux sont sévèrement brûlés et deux autres ont subi des traumatismes crâniens, a précisé sur BFM TV le porte-parole du ministère de l'Intérieur, Pierre-Henry Brandet. Les quatre autres personnes ont été légèrement blessées.

Le bilan pourrait s'alourdir au cours des prochaines heures, ajoute Pierre-Henry Brandet, qui décrit les opérations de secours comme « particulièrement difficiles ». Plusieurs zones, dont un terrain de sport, ont été réquisitionnées par les autorités pour faciliter les opérations.

La France n'avait pas connu de catastrophe routière de cette ampleur depuis 1982, quand un accident d'autobus sur une autoroute près de Dijon, dans l'est, avait coûté la vie à 53 personnes, dont 44 enfants.

« Le gouvernement français totalement mobilisé » - François Hollande

« Le gouvernement français est totalement mobilisé par cette terrible tragédie », a déclaré le président français, François Hollande, en déplacement à Athènes. Celui-ci s'est dit « plongé dans la tristesse ».

Le premier ministre, Manuel Valls, et le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, se sont rendus sur les lieux de la tragédie, accompagnés du secrétaire d'État aux transports, Alain Vidalie.

Le parquet de Libourne a ouvert une enquête qui a été confiée à la gendarmerie de Bordeaux. Deux cents policiers et une soixantaine de pompiers sont mobilisés.

Selon le bilan de l'Observatoire national interministériel de sécurité routière, 3384 personnes ont perdu la vie en 2014 sur les routes de France métropolitaine, ce qui représente 116 personnes de plus que l'année précédente (+3,5 %).

Des mesures sur la sécurité routière annoncées par le gouvernement en septembre ont toutefois permis de diminuer la mortalité routière de façon importante (-17,4 %) par rapport à septembre 2014.

Plus d'articles

Commentaires