Une guêpe au dard pour le moins imposant; un record en orbite, et un cheval heureux est un cheval qui renifle. Voici des nouvelles qui sont passées sous le radar dans l'actualité de la semaine.

Un texte d'Alain Labelle

Où? En Amazonie

Des scientifiques ont découvert en Amazonie une nouvelle espèce de guêpe qui possède un dard exceptionnellement gros. Le nouvel insecte, baptisé Clistopyga crassicaudata, a été mis au jour dans une région tropicale située à la frontière des Andes et de la forêt amazonienne, où la faune et la flore sont très diversifiées.

Ces guêpes parasites aiment particulièrement certaines espèces d’araignées, qu’elles paralysent à l’aide de leur dard qui injecte un venin. Elles pondent ensuite leurs œufs sur les araignées et dans leurs nids. Les larves de guêpes se développent et mangent les araignées et leurs œufs.

Quand? En 2017

L’Inde a dépassé la France pour devenir la 6e économie en importance au monde l’année dernière, rapporte la Banque mondiale. Son produit intérieur brut (PIB) a atteint 2597 milliards de dollars en 2017, contre 2582 milliards pour l’Hexagone. Cette donnée confirme le regain de l'économie indienne après plusieurs trimestres de ralentissement imputé aux mesures draconiennes adoptées par le gouvernement Narendra Modi pour redresser les finances du pays, le deuxième du monde pour sa population après la Chine.

En l'espace de dix ans, l'Inde a doublé son PIB. Si sa croissance continue comme le prévoient les économistes, le pays devrait même supplanter le Royaume-Uni en 2018, dont le PIB s’élève à 2622 milliards de dollars, à la cinquième position des économies mondiales. L'Inde devrait ensuite dépasser l'Allemagne (4e) et le Japon (3e) d’ici 2032; elle serait alors seulement devancée par la Chine et les États-Unis.

Quoi? Du rose clair

Une équipe internationale de géologues a réussi à extraire les pigments de couleurs les plus vieux à ce jour dans de vieilles roches sédimentaires marines du bassin de Taoudéni, situé dans le désert du Sahara en Mauritanie. Ces pigments rose clair datent d’au moins 1,1 milliard d'années et représentent les fossiles moléculaires de la chlorophylle qui ont été produits par d'anciens organismes lors du processus de la photosynthèse dans un océan aujourd’hui disparu.

L'analyse des pigments a confirmé que des minuscules cyanobactéries dominaient la base de la chaîne alimentaire dans les océans il y a un milliard d'années, dans un monde toujours sans animaux. Les présents pigments sont d'environ 600 millions d'années plus vieux que les précédents pigments les plus anciens.

Comment? En analysant votre cerveau

L’analyse de l’empreinte des doigts s’est imposée au fil des ans comme la méthode de vérification d'identité la plus utilisée par la police, les autorités d’immigration et les fabricants de téléphones intelligents. Mais voilà que l'anatomie du cerveau pourrait aussi être utilisée pour identifier une personne, affirment le Pr Lutz Jäncke et ses collègues de l’Université de Zurich, en Suisse. Ils expliquent que l'unicité du cerveau est le résultat d'une combinaison de facteurs génétiques et d'expériences de vie individuelles.

L’équipe suisse a examiné à trois reprises les cerveaux de 191 individus au moyen de l’imagerie par résonance magnétique sur une période de 2 ans.

Plus de 450 caractéristiques anatomiques du cerveau ont été évaluées, y compris des caractéristiques très générales comme le volume total du cerveau, l'épaisseur du cortex et les volumes de la matière grise et de la matière blanche. Un premier exercice d’identification a mené à une précision de l'identification dans 90 % des cas. Il reste maintenant à peaufiner la technique.

Combien? 3 heures et 40 minutes

Le vaisseau russe Progress a atteint la Station spatiale internationale (SSI) en un temps record de deux orbites terrestres, soit 3 heures 40 minutes. Le précédent record était de quatre orbites, 5 heures 39 minutes.

Pour que le Progress puisse parvenir à établir ce nouveau record, il a dû être lancé à un moment très précis à partir du cosmodrome de Baïkonour au Kazakhstan. Sinon, il aurait dû prendre l’itinéraire classique et donc mettre au moins deux jours pour arriver à sa destination finale.

Ce vaisseau a transporté à la SSI plus de 2,5 tonnes de nourritures, d’oxygène, de combustible, d’équipements et de médicaments.

Pourquoi? Pour le bonheur des chevaux

Un cheval heureux renifle davantage que celui qui ne l’est pas, montrent les travaux de la Française Mathilde Stomp et de ses collègues de l’Université de Rennes. À ce jour, des données anecdotiques indiquaient que les chevaux produisaient fréquemment des ébrouements lorsqu’ils se trouvaient dans des situations positives.

Pour le démontrer scientifiquement, les chercheurs ont évalué la production de reniflements de 48 chevaux qui vivaient dans des conditions restreintes (des chevaux d'école d'équitation qui passaient beaucoup de temps dans des stalles individuelles) ou dans des conditions naturelles (des groupes de chevaux d'écurie toujours au pâturage). Comme la position des oreilles, la production d'ébrouements a été associée de façon significative à des situations positives et à un état interne positif.

Par exemple, les chevaux de l'école d'équitation produisent deux fois plus de reniflements dans les pâturages que lorsqu'ils se trouvent dans les stalles. Selon les chercheurs, cette connaissance pourrait améliorer les pratiques de bien-être animal.

Qui? Albert Einstein

Le simple fait d’emprunter le corps d'Einstein de façon virtuelle peut changer votre façon de penser et de voir le monde, montre une étude espagnole.

Peu d'entre nous peuvent seulement penser avoir les connaissances nécessaires pour expliquer les théories du lauréat du prix Nobel de physique de 1921. Mais lorsqu’il est possible de nous mettre à sa place, cela donne des résultats étonnants. Dans une expérience de réalité virtuelle, la moitié des 30 participants incarnaient le grand savant, et les autres, un avatar masculin inconnu.

Ceux qui représentaient le savant ont changé leur façon de penser, et ont même amélioré leurs résultats aux tests cognitifs.

Les chercheurs pensent que cette technique peut aider les personnes ayant une faible estime de soi à mieux réussir des tâches cognitives. Une connaissance qui pourrait être utile dans le monde de l’éducation.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Trop mignons ces animaux qui font dodo





Rabais de la semaine