Retour

Accueil de réfugiés : Trump se dispute avec le premier ministre australien

Le président américain Donald Trump est « incroyablement déçu » de l'entente conclue avec l'Australie en matière d'accueil de réfugiés, a indiqué la Maison-Blanche, jeudi.

Le gouvernement de son prédécesseur, Barack Obama, avait accepté d'accueillir quelque 1600 réfugiés, pour la plupart installés dans des camps en Papouasie-Nouvelle-Guinée et à Nauru. L'Australie finance actuellement l'hébergement de ces réfugiés, mais refuse de leur ouvrir ses frontières.

Selon une source à la Maison-Blanche, cette entente a été un objet de dissension lors d'un appel téléphonique entre le premier ministre australien, Malcolm Turnbull, et le président Donald Trump, qui a récemment interdit l'accès aux États-Unis aux ressortissants de sept pays à majorité musulmane. L'appel se serait conclu plus tôt que prévu, après moins de 30 minutes de discussion.

Le porte-parole de la Maison-Blanche, Sean Spicer, a laissé entendre que l'entente serait maintenue, mais que ces réfugiés – des musulmans, pour la plupart – seraient soumis à un processus de vérification « extrême ». Il a ajouté que le nouveau président était « extrêmement contrarié » d'avoir hérité de cet accord.

Donald Trump a reconnu qu'il se devait de « respecter » les décisions du gouvernement précédent.

« Mais on peut aussi se demander : "Pourquoi est-ce qu'on fait ça?" », a-t-il lancé.

Cet entretien tendu a soulevé des craintes quant à un refroidissement des relations avec l'Australie, l'un des plus importants alliés des États-Unis, notamment en matière de renseignement.

Le quotidien The Washington Post a rapporté que Donald Trump avait qualifié l'accord de « pire entente de tous les temps », accusant son homologue australien de vouloir lui envoyer les prochains responsables d'un attentat à la bombe comme celui du marathon de Boston.

« Croyez-moi, si vous entendez parler des appels difficiles que j'ai, ne vous inquiétez pas, a déclaré le président jeudi. Nous devons nous montrer durs. »

Plus d'articles