Retour

Allemagne : l’agresseur avait des « problèmes psychiques et de drogue »

Une série d'attaques au couteau perpétrées par un Allemand de 27 ans dans une gare bavaroise a fait un mort et trois blessés mardi matin. Le ministère bavarois de l'Intérieur affirme que l'assaillant a des « problèmes psychiques et de drogue », et ne semble pas avoir eu de motif islamiste « jusqu'ici ».

Selon un porte-parole de la police criminelle bavaroise, un homme de 56 ans a d'abord été poignardé vers 5 h, heure locale, dans un train se dirigeant vers Grafing, à une trentaine de kilomètres de Munich. La victime de cette première attaque est celle qui a finalement rendu l'âme.

Une seconde victime a été poignardée sur le quai de la gare de Grafing, tandis que les deux dernières ont été attaquées à l'extérieur de la station. Ces victimes, des hommes âgés de 58, 43 et 55 ans, auraient été blessées plus légèrement.

Selon le parquet et la police, l'agresseur a été arrêté sur les lieux du drame. Ils ont fait savoir peu après qu'il s'agit d'un Allemand de 27 ans, originaire du land de la Hesse, dans l'ouest du pays.

Dans une courte déclaration à la presse, le ministre fédéral allemand de l'Intérieur Thomas de Maizière a affirmé pour sa part ne pas vouloir « ajouter aux spéculations sur les motivations » de l'assaillant.

Plus tôt dans la journée, des médias allemands rapportaient que des témoins avaient entendu l'agresseur crier Allahou Akbar (Dieu est grand, en arabe). La police bavaroise avait elle-même indiqué dans un premier temps qu'il avait « tenu des propos laissant penser que son mobile était politique ».

Au cours des derniers mois, deux attaques au couteau contre des policiers ont été imputées à des islamistes en Allemagne.

En septembre 2015, un Irakien de 41 ans a été tué par la police après avoir blessé une policière à Berlin. Il était en libération conditionnelle après avoir purgé une peine pour appartenance à une organisation terroriste et un projet d'attentat contre un premier ministre irakien en 2004.

En mars dernier, une ressortissante germano-marocaine de 15 ans a gravement blessé un policier dans la gare de Hanovre à l'occasion d'un contrôle de routine. Selon les médias allemands, elle avait séjourné à la frontière turco-syrienne avant que sa mère, inquiète de sa radicalisation, n'aille la chercher pour la ramener en Allemagne. 

Plus d'articles

Commentaires