Retour

Antonio Guterres en tête pour accéder au poste de secrétaire général de l'ONU

L'ancien premier ministre portugais Antonio Guterres est toujours en avance pour succéder à Ban Ki-moon à la tête des Nations unies.

Lundi, un troisième tour de scrutin indicatif au Conseil de sécurité lui donnait 11 voix sur 15 pays membres.

L'ancien haut-commissaire de l'ONU pour les réfugiés devance nettement le chef de la diplomatie slovaque, Miroslav Lajcak.

La directrice générale de l'UNESCO, la Bulgare Irina Bokova, et l'ex-ministre serbe des Affaires étrangères Vuk Jeremic arrivent tous deux au troisième rang.

Le nom du successeur de Ban Ki-moon devrait être connu en octobre. Son entrée en fonction est prévue en janvier 2017.

L'Europe de l'Est étant la seule région à ne pas avoir eu de secrétaire général, d'aucuns estiment que la prochaine nomination devrait provenir de cette zone géographique. D'autre part, après huit hommes à la tête de l'organisation, le choix d'une femme ferait pencher la balance de l'équité.

La nomination se joue entre les cinq grandes puissances du Conseil de sécurité (États-Unis, Royaume-Uni, France, Chine, Russie) qui peuvent bloquer un candidat en utilisant leur droit de veto.

Plus d'articles

Commentaires