Le gouvernement local de l'État du Haryana, dans le nord de l'Inde, a accepté d'octroyer à la caste des jats des quotas d'emplois publics et des places à l'université, ce qui pourrait mettre fin aux manifestations qui se déroulent depuis quelques jours.

Lors d'émeutes qui ont fait 19 morts, des manifestants ont endommagé un canal qui fournit en eau New Delhi, la capitale de l'Inde. Il faudra encore quelque temps pour que l'approvisionnement en eau soit restauré.

Plus d'articles