Retour

Attaque contre le métro de New York : le suspect accusé de terrorisme

Le kamikaze improvisé, qui a tenté de faire exploser une bombe dans le métro de New York à l'heure de pointe matinale mardi, a été accusé d'avoir soutenu un acte terroriste, d'avoir fait craindre une menace terroriste et de possession d'armes, selon le département de la police locale.

Âgé de 27 ans, Akayed Ullah fera également face ultérieurement à des accusations fédérales.

Ullah, qui a tenté de faire exploser la bombe attachée à son torse avec du velcro et des courroies de plastique, a échoué dans sa tentative de causer le carnage qu'il aurait souhaité, selon des fonctionnaires.

Les enquêteurs ont confié à Reuters qu’ils croyaient que l’attaque devait être un attentat suicide.

Soigné pour des brûlures aux mains et au torse, Ullah était hospitalisé; et il n’est pas clair s’il a pu se rendre à son audience pour y être accusé.

Ullah, un ancien chauffeur de limousine, est arrivé aux États-Unis en 2011 grâce à un visa familial. Il vivait avec sa mère, sa sœur et ses deux frères à Brooklyn et il était titulaire d’une carte verte lui permettant de travailler aux États-Unis.

Originaire du district de Chittagong, dans le sud-est du Bangladesh, Ullah s'est rendu au pays pour la dernière fois le 8 septembre dernier, selon l'inspecteur général de la police du Bangladesh, Shahidul Hoque. Le suspect n’avait aucun casier judiciaire au Bangladesh et aucune information ne laisse croire qu’il était connu des services de renseignement américains.

Néanmoins, les autorités n'excluent pas la possibilité qu'un lien puisse être trouvé. Quelqu’un bien au fait de l’enquête avance que les enquêteurs ont trouvé des preuves qu’Ullah avait consulté de la propagande du groupe armé État islamique sur Internet.

Les autorités ont refusé de se prononcer sur les motifs d’Ullah. « Il a fait des déclarations, mais nous n'allons pas en parler maintenant », a affirmé le commissaire de la police de New York, James O’Neill.

L'arme utilisée dans l'attaque était « de calibre amateur », a déclaré le gouverneur de New York, Andrew Cuomo, lors d'une conférence de presse. Ce dernier a qualifié le suspect de « loup solitaire », tout comme le suspect de la plus récente attaque contre New York. Un immigrant ouzbek conduisant un camion loué avait foncé sur des gens qui roulaient sur une piste cyclable le 31 octobre. Il avait tué huit personnes.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Un homme danse sur le toit de sa voiture





Rabais de la semaine