Retour

Attentat de Stockholm : le suspect est un sympathisant de l'EI et devait être déporté

L'homme accusé d'être l'auteur de l'attaque au camion-bélier à Stockholm avait exprimé sa sympathie pour le groupe armé État islamique (EI) et d'autres organisations extrémistes, a indiqué la police suédoise, dimanche.

Originaire de l’Ouzbékistan, le suspect avait tenté d’obtenir un permis de séjour au pays en 2014, mais sa demande avait été rejetée en juin par l'Office des migrations, selon le responsable de la police Jonas Hysing. Il faisait l'objet d'un avis d'expulsion.

« En décembre 2016, l'Office des migrations l'a informé qu'il avait quatre semaines pour quitter le pays. En février 2017, la police a été saisie pour faire exécuter la décision parce qu'il n'était plus localisable », a-t-il précisé.

L’homme de 39 ans était déjà sous le radar des autorités. « Il a fait surface dans notre collecte de renseignement dans le passé », a indiqué le directeur des services de renseignement, Anders Thornberg, sans donner plus de détails.

Un autre suspect aurait été placé en garde à vue, dimanche.Pour l’heure, cinq autres personnes sont détenues par la police dans le cadre de l’enquête et 500 autres ont été interrogées.Les autorités suédoises ont dévoilé que les quatre victimes de l’attentat étaient deux Suédois - dont un enfant - une Belge et un Britannique. 15 personnes ont été blessées lors de l'attaque.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine