Deux autres individus font maintenant l'objet d'accusations en lien avec les attentats terroristes de Bruxelles.

Le bureau du procureur fédéral belge a indiqué mardi que les suspects - identifiés uniquement comme étant Smaïl F. et Ibrahim F. - ont loué un appartement du quartier Etterbreek qui a servi de repaire au kamikaze qui a attaqué le métro de Bruxelles et à un complice.

Des médias belges rapportent que les deux suspects sont des frères.

Trente-deux personnes ont été tuées lors des attentats du 22 mars, soit 16 dans le métro et 16 à l'aéroport de Bruxelles.

Un juge a ordonné que les deux hommes soient détenus pour participation aux activités d'un groupe terroriste, assassinats terroristes et tentatives d'assassinats terroristes, comme auteur, coauteur ou complice.

Le diffuseur public belge RTBF affirme que l'aîné a loué l'appartement de la rue des Casernes, tandis que le cadet aurait aidé à nettoyer l'endroit après les attaques.

La police belge a perquisitionné l'appartement d'Etterbeek samedi, mais elle n'y a trouvé ni armes ni explosifs.

Le communiqué des procureurs précise que l'enquête se poursuit.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine