Retour

Au coeur d'un camp de Nuers, peuple persécuté au Soudan du Sud

Près de 30 000 membres de l'ethnie des Nuers vivent retranchés dans un camp protégé par les Casques bleus des Nations unies à Juba, au Soudan du Sud – prisonniers dans leur propre pays, craignant les représailles de leur gouvernement au-delà des limites du camp.

Le Soudan du Sud a plongé dans la guerre civile en 2013 quand le président, Salva Kiir, qui appartient au groupe des Dinkas, a limogé son vice-président, Riek Machar, membre de l'ethnie des Nuers. Les combats n'ont jamais cessé depuis : plusieurs factions armées s'affrontent à travers le pays, chacune affiliée à une ethnie particulière, affamant une population déjà vulnérable de six millions de personnes.

Voilà maintenant quatre ans que le plus jeune pays du monde s'entre-déchire... et rien n'indique que le bain de sang va s'arrêter, nous dit Marie-Eve Bedard.

Plus d'articles

Commentaires