Retour

Au moins 58 personnes ont péri dans l'incendie de la tour d'habitations à Londres

La police londonienne indique qu'au moins 58 personnes ont péri dans l'incendie qui a ravagé un immeuble d'habitation de 24 étages, la semaine dernière.

Ce nouveau bilan inclut des personnes portées disparues, mais qui sont maintenant présumées mortes.

Le commandant Stuart Cundy a ajouté que ce bilan – établi sur des témoignages provenant de la population – pourrait s'alourdir. Plusieurs semaines seront nécessaires pour retrouver et identifier les personnes qui ont perdu la vie.

Le policier craint qu'un certain nombre de personnes se retrouvaient dans la Grenfell Tower sans que les autorités soient au courant.

Les recherches pour retrouver les corps avaient été interrompues pour des raisons de sécurité, mais elles ont pu être reprises. Les équipes d'urgence ont pu atteindre le toit de l'immeuble de 24 étages qui a été complètement ravagé par les flammes, mercredi.

Le commandant Cundy a promis que les autorités mèneraient une enquête exhaustive sur la tragédie.

Minute de silence

Une minute de silence a par ailleurs été observée samedi à Londres en hommage aux victimes de cet incendie meurtrier.

La reine Élisabeth II s'est recueillie à l'extérieur du Palais de Buckingham, en compagnie du Prince Phillip. La monarque a qualifié l'atmosphère au Royaume-Uni de « sombre » en raison de cet incendie, mais aussi des attentats de Londres et Manchester. Même si le cœur n'était pas à la fête, elle a par la suite participé à un défilé qui marque officiellement ses 91 ans.

Entre-temps, près de quatre millions de dollars américains ont été recueillis auprès de la population pour venir en aide aux sinistrés de l'incendie. De son côté, le gouvernement britannique a créé un fonds d'urgence de 6,3 millions de dollars américains.

Les pompiers de Londres poursuivaient samedi leurs recherches dans les décombres.

Plus d'articles

Commentaires