Retour

Barack Obama de retour dans le pays de son père

Barack Obama est de retour aujourd'hui au pays de ses ancêtres, le Kenya, pour la première fois depuis qu'il est président des États-Unis. Ce sont les enjeux sécuritaires qui risquent de dominer sa visite.

Le pays africain se prépare depuis longtemps à recevoir le président Obama. Il sera accueilli en grande pompe dans la capitale, Nairobi, avec d'immenses toiles à son effigie et des banderoles lui souhaitant la bienvenue « à la maison ».

Le Kenya a déployé des efforts titanesques pour s'assurer que rien ne perturbe son séjour. Plusieurs rues seront fermées dans la capitale à compter de vendredi et même que l'espace aérien sera fermé pendant près d'une heure à son arrivée, et lors de son départ, dimanche.

« C'est une grosse affaire pour notre pays. Mais cela vient avec de l'incertitude sur la circulation, les communications, la sécurité et tous ces petits hélicoptères que l'on voit », a dit l'homme d'affaires Agosta Liko au réseau américain CNN

Selon CNN, l'armée américaine a intensifié ses frappes contre le groupe extrémiste Al-Shabab dans les derniers jours, puisque ce dernier aurait laissé entendre qu'il commettrait une attaque imminente contre l'armée kenyane. Le réseau américain affirme que d'autres tirs pourraient être lancés pendant la visite du président.

En avril dernier, le groupe extrémiste avait tué 147 personnes au cours d'une attaque perpétrée à l'Université de Garissa. Quelques mois plus tôt, Al-Shabab avait pris d'assaut le centre commercial Westgate, à Nairobi, pendant quatre jours, faisant plus de 60 victimes. 

Pendant son séjour, M. Obama prononcera un discours en fin de semaine au Sommet mondial de l'entrepreneuriat et il s'entretiendra également avec son homologue kenyan, Uhuru Kenyatta. Le président kenyan a indiqué il y a quelques jours que les discussions porteraient sur le terrorisme et la possibilité de « resserrer les liens » entre les deux pays.

Après son séjour au Kenya, M. Obama fera escale en Éthiopie. Il s'agit de la quatrième visite du président américain en Afrique subsaharienne, ce qui est plus que chacun de ses prédécesseurs. En 2013, il s'était rendu avec sa famille au Sénégal, en Afrique du Sud et en Tanzanie.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


10 métiers vraiment étranges





Rabais de la semaine