Retour

Biden et Trudeau réaffirment l'importance de la lutte contre les changements climatiques

Le vice-président américain Joe Biden et le premier ministre Justin Trudeau ont mis l'accent vendredi, à Ottawa, sur l'importance de la lutte contre les changements climatiques, à quelques semaines de l'assermentation de Donald Trump, qui a nommé, hier, un climatosceptique à la tête de l'Agence de protection de l'environnement américaine (EPA).

Les deux hommes ont profité ce matin de la dernière visite de M. Biden au Canada en tant que représentant de l'administration Obama pour réaffirmer l’importance du partenariat qui existe entre les deux pays, « parmi les plus solides, les plus complexes et les plus importants au monde ». Ils ont insisté sur la nécessaire collaboration qui doit continuer entre les deux nations au chapitre de l’environnement.

« Nous voudrions remercier M. Biden pour le travail qu’a fait son administration à ce chapitre. On a un élan pour établir un avenir sans carbone », a lancé Justin Trudeau.

Mentionnant que la lutte contre les changements climatiques était l’un des défis de ce siècle, et que plusieurs autres pays y étaient déjà engagés, dont la Chine, le premier ministre a souhaité que les États-Unis continuent de s’y pencher.

« Nous nous en remettons aux faits scientifiques. Nous allons nous débarrasser du charbon et avoir de plus en plus recours aux énergies plus vertes », a-t-il poursuivi, une critique à peine voilée du climatoscepticisme dont se revendique la prochaine administration républicaine américaine et de son intention de remettre au goût du jour l’utilisation des énergies fossiles.

Quant à Joe Biden, il est allé dans le même sens, soulignant que la lutte contre les changements climatiques était aussi garante d’une économie moderne.

Ces tendances dont j’ai parlé ne dépendent plus du gouvernement : elles sont sous-tendues par les marchés. Je suis convaincu que les États-Unis vont continuer à suivre cette voie.

Joe Biden

Ces déclarations de Justin Trudeau et Joe Biden ont été faites dans le cadre d’une rencontre conjointe avec les chefs autochtones canadiens, qui sont réunis à Ottawa pour discuter de changements climatiques et de soins de santé, et les premiers ministres des 10 provinces et territoires canadiens, réunis pour fixer des mesures contraignantes de réduction des émissions de gaz à effet de serre.

Jeudi soir, lors d’un vibrant discours prononcé à un dîner d'État organisé en son honneur, Joe Biden avait également défini la lutte contre les changements climatiques comme étant l'enjeu le plus important de la présente génération.

Il a appelé le premier ministre Trudeau à défendre les « règles de conduite » internationales pour guider le monde en cette période de profonde incertitude.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un tsunami de glace sème la panique!





Rabais de la semaine