Retour

Burning Man : le rendez-vous annuel de l'excentricité aux États-Unis

Le festival artistique Burning Man, qui se déroule chaque année à Black Rock City, une ville éphémère installée en plein désert du Nevada, a atteint son paroxysme, samedi soir, avec la crémation du célèbre mannequin géant.

Burning Man, c'est LE rendez-vous annuel de l'excentricité aux États-Unis. Il attire chaque année un nombre croissant de participants à la recherche de sensations fortes.

La festivalière Deby Dai danse avant l'aube, lors de l'événement Burning Man.  Photo :  Reuters/Jim Urquhart

L'événement se déroulait cette année sous le thème « Le Carnaval des miroirs » (Carnival of Mirrors), qui a inspiré les artistes sur place. Les oeuvres créées durant la semaine sont éphémères.

Des festivaliers sont assis sur une structure qui se veut un vaisseau des films Star Wars (La guerre des étoiles).  Photo :  Reuters/Jim Urquhart

Environ 70 000 personnes ont vécu l'expérience de passer une semaine en communauté, pratiquement coupées du monde. Les participants n'ont pas de connexion Internet, ni de cellulaire, ni d'argent.

Des participants qui commencent à se rassembler pour regarder une effigie humaine en bois se faire brûler.  Photo :  Reuters/Jim Urquhart

Le festival est ouvert à tous, à condition que les participants nettoient les lieux avant de partir. Les festivaliers doivent aussi apporter le nécessaire pour vivre quelques jours dans le désert.

Les festivaliers marchent près d'une installation qui ressemble à un robot, lors du festival Burning Man.  Photo :  Reuters/Jim Urquhart

Les instigateurs de Burning Man, Larry Harvey et Jerry James, ont brûlé la première effigie humaine en bois en 1986, sur une plage de San Francisco. Depuis, la tradition se poursuit.

Plus d'articles

Commentaires