Retour

Ce que vous devez savoir en prévision du 1er débat Clinton-Trump

Pour la première fois, ce soir, à New York, les électeurs américains verront Hillary Clinton et Donald Trump débattre dans un face-à-face qui s'annonce mémorable.

Une analyse de Christian Latreille correspondant à Washington

Les diffuseurs s'attendent à fracasser des records d'écoute. Certains avancent même le chiffre de 100 millions de téléspectateurs. Du jamais vu aux États-Unis. Le dernier débat entre Barack Obama et Mitt Romney, en 2012, avait été regardé par 46 millions de personnes.

La course entre Clinton et Trump est très serrée, ce qui soulève encore plus d'intérêt pour l'affrontement de ce soir, que beaucoup n'hésitent pas à comparer au Super Bowl de la politique. Le dernier sondage ABC/Washington Post les place au coude-à-coude, avec 46 % des intentions de vote pour Hillary Clinton et 44 % pour Donald Trump. La marge d'erreur est donc très mince pour ces deux candidats très impopulaires auprès de l'électorat.

Hillary peut-elle gagner?

Hillary la studieuse, la commis de l'État, la femme de tous les dossiers, se prépare depuis longtemps à ce combat contre son adversaire républicain. Elle et son équipe simulent des débats depuis plusieurs semaines. Les coups peuvent venir de partout avec Donald Trump. Le milliardaire new-yorkais peut être imprévisible, sournois et vulgaire. Hillary Clinton le sait, et elle devra maintenir sa garde haute, mais aussi montrer à la fois un côté d'elle-même plus détendu et plus humain.

La démocrate devra trouver le ton juste pour esquiver les attaques et, du même coup, éviter de jouer sur le terrain de l'insulte où Trump excelle. Hillary Clinton doit exploiter les faiblesses du républicain en répétant sans cesse la même question : comment? Comment allez-vous créer des emplois? Comment allez-vous combattre le terrorisme? Comment allez-vous régler le problème de l'immigration? Trump a jusqu'à maintenant eu beaucoup de difficulté à approfondir ces questions et à expliquer son plan d'action.

Hillary Clinton n'en est pas à son premier débat en face à face. Elle est efficace et disciplinée dans ce type d'exercice. Selon ses proches conseillers, si elle réussit à exploiter suffisamment le manque d'expérience, de respect envers les femmes et de connaissances en politique étrangère de Donald Trump, elle pourrait réussir à le faire sortir de ses gonds. Trump n'a pas la carapace de Clinton.

Donald Trump peut-il gagner?

Donald Trump sera-t-il capable de surprendre tout le monde, ce soir, à New York, en se présentant comme un candidat posé, en maîtrise de lui-même, patient et rigoureux? Beaucoup en doutent. Son entourage le décrit comme un homme possédant une faible capacité de concentration. Il a refusé, jusqu'à maintenant, de s'exercer en simulant des débats comme le font la plupart des candidats. Mais il visionne les performances passées d'Hillary Clinton pour mieux cerner ses faiblesses.

Donald Trump en sera à sa première expérience de débat à deux. Quatre-vingt-dix minutes sur la même scène que sa rivale. Il tentera certainement d'y aller de plusieurs répliques assassines qui ont fait sa marque de commerce. Il a un talent particulier pour décrire en quelques mots les faiblesses de ses adversaires. Son célèbre « Crooked Hillary », que l'on pourrait traduire par « Hillary la malhonnête », sera-t-il efficace dans ce débat au format plus conventionnel?

La présidentielle américaine 2016 - notre section spéciale

Trump a le vent du changement qui lui souffle dans le dos. Il aura sûrement beau jeu de décrire Hillary Clinton comme la femme du passé. Il va exploiter à fond les problèmes de l'ex-secrétaire d'État avec la gestion de ses courriels au département d'État. Trump a également avantage à présenter Clinton comme la candidate de la vieille garde corrompue de Washington. Toutefois, le plus grand défi pour Donald Trump sera de montrer aux Américains qu'il a le sérieux et la rigueur nécessaires pour devenir leur prochain président.

Un K.-O. est-il possible?

Les K.-O., même si tous les candidats en rêvent, n'arrivent que très rarement, pour ne pas dire jamais, dans un débat présidentiel. Les répliques peuvent être parfois cinglantes, mais rarement meurtrières. Or, cette fois-ci, compte tenu de la colère et de l'impatience de l'électorat américain, une mauvaise performance de l'un ou l'autre pourrait causer des dégâts.

Des millions d'Américains pourront donc voir, enfin, Hillary Clinton et Donald Trump échanger des propos et débattre. Deux bêtes politiques complètement différentes. Deux visions du monde qui s'opposent. Avec 15 % d'indécis, leur performance de ce soir s'annonce non seulement divertissante, mais elle pourrait également s'avérer déterminante à six semaines du vote du 8 novembre.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un tsunami de glace sème la panique!





Rabais de la semaine