Retour

Chronique d'un rassemblement politique de Donald Trump

Des organisateurs nerveux, un système de sécurité imposant et des partisans colorés; on se serait cru au concert d'une superstar. Certains sont arrivés tôt, d'autres sont venus de loin pour voir Donald Trump, le politicien qui affole les sondages.

D'après un reportage de Yanik Dumont Baron correspondant à Washington

Quelque 2000 citoyens se sont déplacés vendredi dernier pour voir Donald Trump lors de son passage dans la petite ville de Hampton, au New Hampshire.

Pour voir la vidéo sur votre appareil mobile, cliquez ici.

Les organisateurs ont prévu une salle supplémentaire pour permettre à tout ce monde de voir le candidat vedette.

Un partisan explique qu'il aime le franc-parler du milliardaire, son style direct et agressif. Un autre compare les politiciens à des marionnettes, qui agissent surtout pour plaire à leurs donateurs. Certains se plaisent à dire que Donald Trump ne sera pas facilement manipulable, parce qu'il finance lui-même sa campagne.

Et un autre partisan croit que Donald Trump est l'antidote aux élus passifs, qui font si peu à Washington.

« Nous ne trouverons pas la personne parfaite », affirme ce citoyen, prêt à excuser les travers du milliardaire, même ses insultes lancées aux femmes.

Un spectacle plutôt qu'un discours politique

Pour tous ceux venus assister à un bon spectacle, le milliardaire ne déçoit pas. Pendant une heure, Donald Trump s'adresse à la foule comme s'il parlait à son cousin autour d'une bière. Il raconte des anecdotes et passe rapidement d'un sujet à l'autre.

Il parle d'emplois manufacturiers perdus, d'immigration illégale à freiner, de concurrence déloyale venant de la Chine. La foule l'adore lorsqu'il dénigre les dirigeants américains et déplore l'état actuel du pays.

Même en répondant aux questions de la foule, Donald Trump se montre direct, et se permet d'interrompre un homme dont la question lui semble trop longue. À la fin, on a l'impression d'avoir assisté au « Donald Trump show ». Un spectacle plutôt qu'un discours politique.

La vedette repart rapidement, laissant derrière elle des électeurs enthousiastes, certains convaincus que la victoire est proche, même si le vote à la présidentielle est dans plus d'un an.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une tempête de neige au Colorado rend la conduite difficile





Rabais de la semaine