Retour

Cleveland dédommagera la famille du jeune Noir abattu par un policier

La famille de l'enfant noir abattu en 2014 par un policier qui avait pris son pistolet jouet pour une vraie arme recevra 6 millions de dollars de la Ville de Cleveland.

En échange, la famille de Tamir Rice renonce à ses poursuites contre la ville et contre les personnes impliquées, ont révélé lundi des documents de justice.

Selon cet accord, qui doit encore être accepté par un tribunal, Cleveland « n'admet aucune faute » dans la mort du jeune garçon de 12 ans.

Les parties évitent ainsi de passer par un procès au civil, ce qui aurait pu conduire à une condamnation encore plus lourde.

Retour sur la tragédie

Une vidéo captée par une caméra de surveillance le 22 novembre 2014 montrait la mort du jeune Tamir, qui jouait dans un parc de Cleveland avec un pistolet en plastique.

Deux policiers alertés par un appel faisant état d'une personne armée sont alors intervenus sur place. L'un des deux agents avait rapidement tiré sur le jeune garçon, qui est mort de deux balles dans l'abdomen.

La tragédie avait ravivé la colère des communautés noires, qui manifestaient depuis plusieurs semaines contre l'impunité dont bénéficient, selon elles, les policiers blancs qui tirent sur des Noirs.

En décembre dernier, un grand jury a disculpé les deux policiers impliqués dans la mort de Tamir Rice.

« C'est un mélange absolu d'erreur humaine, de fautes et de manque de communication, mais les preuves n'indiquent pas que la police a eu un comportement criminel », avait alors déclaré le procureur du comté de Cuyahoga, en Ohio.

Réagissant à l'accord parvenu entre la famille et la Ville de Cleveland, les avocats de la famille de Tamir Rice ont indiqué dans un communiqué qu'« aucune somme d'argent ne pourra compenser » la perte du jeune garçon.

Trois millions de dollars seront versés à la famille en 2016, l'autre moitié le sera en 2017.

Plus d'articles

Commentaires