Retour

Combat contre le terrorisme : Trump tend la main au président égyptien

Le président Donald Trump a promis lundi à son homologue égyptien, Abdel Fattah Al-Sissi, qu'il recevait à la Maison-Blanche, de mener ensemble la lutte contre les islamistes armés.

« Je veux que chacun sache, s'il y avait le moindre doute, que nous sommes totalement derrière le président Sissi », a dit Trump lors de leur rencontre dans le bureau ovale.

« Il a accompli un travail fantastique dans une situation très difficile. Nous sommes tout à fait derrière l'Égypte et derrière le peuple égyptien », a-t-il ajouté.

C'est la première visite d'État du président Sissi aux États-Unis depuis son élection à la présidence en 2014, un an après avoir organisé l'éviction du président Mohamed Morsi, issu des Frères musulmans. Barack Obama, avec qui il avait des relations tendues, ne l'avait jamais convié.

Abdel Fattah Al-Sissi a de son côté salué son homologue américain qui « s'est élevé avec force pour contrer cette idéologie diabolique [celle des djihadistes] ».

Le gouvernorat égyptien du Nord-Sinaï est le théâtre d'une insurrection islamiste qui s'est renforcée depuis l'éviction du président islamiste Mohamed Morsi en juillet 2013 et son remplacement par Abdel Fattah Al-Sissi, alors chef d'état-major des forces armées.

Des centaines de policiers et de soldats égyptiens y ont été tués dans des attaques, menées notamment par le groupe Province du Sinaï, l'ex-Ansar Baït Al-Makdis, qui a fait allégeance au groupe armé État islamique.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine