Retour

Commémoration de l’Holocauste : Merkel condamne la remontée de l’antisémitisme en Allemagne

En cette journée internationale de commémoration de l'Holocauste, la chancelière allemande Angela Merkel a condamné la résurgence de l'antisémitisme en Allemagne, qualifiant de « honte » la nécessité de continuer à faire protéger les bâtiments juifs.

« L’antisémitisme, le racisme et la haine de l’autre en général sont davantage d’actualité que cela a été le cas dans le passé », a-t-elle déclaré dans sa balado hebdomadaire.

La chancelière en a profité pour réitérer son soutien à la création d’un poste de commissaire à l’antisémitisme dans le prochain gouvernement, si son parti parvient à s’entendre avec les sociaux-démocrates.

Les autorités allemandes sont préoccupées par les signes d’une montée de l’antisémitisme dans les milieux d’extrême droite et chez certains immigrants de pays musulmans. Une récente manifestation en protestation contre la volonté des États-Unis de transférer leur ambassade à Jérusalem a suscité de fortes réactions en Allemagne en raison des drapeaux israéliens qui y ont été brûlés.

De l’autre côté de la frontière, le chancelier conservateur autrichien Sebastian Kurz a aussi mis en garde ses concitoyens, qui ont connu au cours des dernières semaines une série d’incidents liés à l’antisémitisme.

« Les Autrichiens ont aussi été des acteurs et ont été associés aux crimes atroces de la Shoah, a-t-il dit dans un message sur Twitter. Nous portons une responsabilité historique particulière, que le nouveau gouvernement reconnaît clairement. »

« Ne jamais oublier »

À l’occasion de cette journée internationale, le premier ministre Justin Trudeau a aussi tenu à rappeler l’importance de perpétuer la mémoire des survivants.

Il a également encouragé les Canadiens à réfléchir aux « dures leçons » de l’Holocauste.

« Puissions-nous ne jamais perdre de vue notre responsabilité collective de lutter contre l'antisémitisme et les préjugés sous toutes leurs formes, et ne jamais laisser l'intolérance et la haine prendre racine dans nos communautés. Nous n'oublierons jamais », a ajouté la ministre du Patrimoine, Mélanie Joly.

Depuis 2005, le 27 janvier a été proclamé Journée internationale dédiée à la mémoire des victimes de l'Holocauste. Cette date marque l'anniversaire de la libération par les troupes soviétiques en 1945 d'Auschwitz-Birkenau, le plus grand camp de concentration et d'extermination nazi.

Plus d'articles