Retour

Course contre la montre pour sauver les jeunes coincés en Thaïlande

Quatre des 12 jeunes coincés sous terre, dans un réseau de cavernes du nord de la Thaïlande, sont sains et saufs. Les équipes de secours ont maintenant entrepris la suite de leur périlleuse mission : sauver ceux qui sont toujours prisonniers de la grotte.

« Aujourd'hui fut notre meilleure situation, en ce qui concerne la santé des enfants, le niveau de l'eau et le niveau de préparation de nos équipes de sauvetage », a déclaré le chef de la cellule de crise Narongsak Osatanakorn, lors de sa conférence de presse donnée dimanche soir, heure locale.

Cette allocution est survenue à la fin d'une journée particulièrement riche en rebondissements, au cours de laquelle les équipes d'intervention, pressées par le risque de nouvelles précipitations majeures et une montée des eaux, ont entamé la procédure d'évacuation des jeunes et de leur entraîneur prisonniers des ténèbres depuis deux semaines.

« Ce fut notre chef-d'œuvre », a indiqué M. Osatanakorn.

« Notre travail n'est pas complètement terminé. Nous devons accomplir la prochaine mission aussi bien que cela fut le cas aujourd'hui. Les autres enfants sont toujours au même endroit. »

Toujours selon le responsable de l'opération de sauvetage, la prochaine tentative se déroulera dans moins de 24 heures.

Un total de 90 plongeurs, dont 40 proviennent de Thaïlande, et les autres d'ailleurs dans le monde, participent à l'opération.

Jusqu'à quatre jours de danger

La mission de sauvetage avait commencé en matinée dimanche, heure locale. Elle pourrait durer de trois à quatre jours au total, en fonction des conditions météo, a déclaré un officier de l'armée engagé dans la mission de secours.

Cette évacuation est semée d'embûches, notamment un passage très étroit, qui est la hantise des plongeurs.

Cette zone se trouve à 1,7 kilomètre de l'endroit où les enfants ont été découverts. Une fois cette épreuve franchie, les enfants sont à moins d'un kilomètre de la troisième chambre, où les secouristes ont installé leur camp de base.

À partir de là, ils doivent encore parcourir près de 2 kilomètres, mais le danger est derrière eux.

Au total, les jeunes, leur entraîneur et les secouristes ont plus de 4 kilomètres à parcourir.

Musk peaufine son sous-marin

Dimanche, l'entrepreneur Elon Musk a multiplié les mises à jour concernant la production d'un mini submersible capable de transporter les jeunes restants à la sortie de la grotte.

Cet appareil, conçu par des ingénieurs de SpaceX et The Boring Company, deux entreprises du milliardaire, doit être livré prochainement en Thaïlande.

M. Musk a publié sur Twitter des vidéos de tests réalisés en piscine. Si ces tests sont couronnés de succès, il faudra 17 heures pour envoyer le sous-marin de l'autre côté de l'océan Pacifique.

Selon le chef d'entreprise, ce sont des responsables thaïlandais qui ont réclamé l'envoi de l'appareil entre autres formé d'une pièce de fusée Falcon 9, qui pourrait servir à franchir sans heurts les passages étroits du réseau de cavernes.

Plus d'articles