Retour

Couvre-feu pour les mineurs à Milwaukee après deux nuits de violence

Les autorités ont imposé lundi soir un couvre-feu pour les mineurs de Milwaukee, dans le Wisconsin, afin d'éviter une nouvelle nuit de violence.

La ville américaine a été témoin de violentes manifestations cette fin de semaine, après que la police ait abattu un homme noir armé, Syville K. Smith, samedi. Les manifestants protestaient contre la mort du jeune homme et contre la violence policière envers les Noirs.

Durant ces émeutes, des véhicules et des commerces ont été brûlés et des policiers ont été ciblés par des tirs et des jets de pierres et de bouteilles.

« Il y avait des adolescents, en particulier, qui circulaient dans les rues », a souligné le maire de Milwaukee, Tom Barrett, lors d'une conférence de presse lundi.

Le couvre-feu, qui s'adresse aux personnes âgées de moins de 18 ans, commence dès 22 h, heure locale, a indiqué la maire. « Nous allons nous assurer que paix et tranquillité reviennent dans ce quartier », a-t-il déclaré.

Dans ce même point de presse, M. Barrett a par ailleurs redemandé aux autorités de rendre publique la vidéo montrant les derniers moments de Syville Smith. Il espère que cette vidéo convaincra les manifestants que la force utilisée contre le jeune homme était justifiée.

Syville K. Smith était âgé de 23 ans et possédait une arme à feu qui avait été volée lors d'un cambriolage en mars dernier, selon la police. Il avait également un casier judiciaire bien rempli. 

Le chef de la police avait déclaré dimanche qu'une photo prise par une caméra d'un policier montrait que le suspect s'était tourné vers l'agent de police avec une arme à la main. Il n'aurait pas posé son arme comme le lui a demandé le policier, avait ajouté le maire Barrett.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine