Retour

De nombreux pompiers portés disparus après l'effondrement d'un immeuble à Téhéran

Des dizaines de personnes ont été blessées et de nombreux pompiers manquent à l'appel à la suite de l'effondrement d'un immeuble en flammes de 15 étages à Téhéran.

Les occupants des lieux ont pu être évacués peu avant l’effondrement, mais de nombreux pompiers qui luttaient contre l'incendie se trouvaient toujours à l'intérieur lors de la catastrophe.

Un bilan précis des victimes demeure pour l’instant difficile à établir parce que les fouilles se poursuivent dans les décombres.

Le maire de Téhéran, Mohammad Bagher Ghalibaf, a ainsi annoncé que plus de 20 pompiers ont péri dans l'effondrement, mais le porte-parole des pompiers, Jalal Maleki, s’est refusé à confirmer leur décès, les considérants comme toujours disparus tant que les corps n’auront pas été retrouvés.

Les recherches pourraient durer jusqu’à deux jours.

La majorité des blessés, qui se comptent par dizaines, sont, eux aussi, des pompiers.

Des dizaines d'ambulances et de camions de pompiers se trouvent sur place, ainsi que les familles en pleurs des pompiers pris sous les décombres.

Les autorités municipales avaient prévenu les résidents, il y a des mois déjà, qu’ils devaient quitter l’immeuble en raison de la fragilité bien connue du bâtiment, a rappelé un porte-parole du service des incendies.

Le feu, qui a duré quatre heures, avait débuté au 9e étage de l'immeuble et s'était propagé jusqu'au 15e, selon les pompiers. Avant l'effondrement, la télévision a montré d'immenses flammes s'échappant des derniers étages.

L'immeuble Plasco Building avait été construit au début des années 1960. Il abritait notamment un centre commercial et environ 400 ateliers de vêtements.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine