Retour

Des articles retirés sous la pression de Pékin remis en ligne après un tollé

Des presses universitaires britanniques de renom, qui avaient cédé aux pressions de Pékin et bloqué l'accès en ligne, en Chine, à des centaines d'articles de chercheurs, sont revenues sur leur décision et ont remis les textes en ligne, après avoir provoqué un tollé dans le monde universitaire.

L'éditeur Cambridge University Press (CUP) avait annoncé en fin de semaine dernière avoir retiré de son site Internet 300 articles et recensions de livres publiés dans la revue China Quarterly, à la demande du gouvernement chinois.

CUP avait dit avoir bloqué l'accès aux articles, qui portaient sur des sujets comme la répression du printemps de Pékin (1989) ou la Révolution culturelle et le Tibet, de manière à ce que ses autres articles puissent rester disponibles en Chine.

Mais la décision a soulevé un tollé de tous côtés, les universitaires y voyant un affront aux libertés, tandis que le Global Times, tabloïd chinois, écrivait que les éditeurs pouvaient quitter la Chine s'ils n'appréciaient pas les « manières chinoises ».

L'Université de Cambridge et Tim Pringle, rédacteur en chef du China Quarterly, ont confirmé la décision de remettre en ligne les articles. « En tant que rédacteur en chef, j'exprime mon soutien à la décision des CUP », a-t-il dit sur Twitter.

« L'accès aux études de haute qualité qui ont été publiées est une composante majeure de la recherche universitaire. Le rôle de maisons d'édition respectées dans le monde entier, comme les CUP, n'est pas d'empêcher leur accès », a-t-il ajouté.

L'Université de Cambridge a dit que la décision de bloquer les contenus avait été une « décision temporaire ».

De son côté, lundi, l'Association for Asian Studies (AAS) a dit avoir appris auprès des CUP que celles-ci avaient reçu une autre demande visant à bloquer l'accès en Chine à une centaine d'articles du Journal of Asian Studies.

Les CUP publient le Journal of Asian Studies pour le compte de l'AAS, basée aux États-Unis.

Plus d'articles

Commentaires