Retour

Des experts doutent que le sida puisse être éradiqué d'ici 2030

Une étude présentée mardi, à la conférence sur le sida de Vancouver, indique qu'il faudra redoubler d'efforts pour espérer atteindre l'objectif fixé par l'ONU d'éradiquer la maladie d'ici 2030.

Ses auteurs affirment qu'il faudra non seulement améliorer le dépistage du virus de l'immunodéficience humaine (VIH), mais aussi faciliter l'accès aux programmes de soins.

La recherche a été menée en Afrique du Sud par l'ANRS, un regroupement de chercheurs issus de plusieurs disciplines sur le sida et les hépatites virales. En tout, 7000 personnes, hommes et femmes, ont participé à l'étude dans la région d'Orange Farm, où l'accès aux traitements antirétroviraux est favorisé par des programmes de recherche sur la maladie.

Parmi les personnes interrogées, 40 % des hommes et 20 % des femmes ont déclaré n'avoir jamais fait de test de dépistage. Or, 30 % des femmes et 17 % des hommes de cet échantillon étaient porteurs du VIH.

« Même dans une région où les investissements dans la lutte contre le VIH sont importants, les données montrent que ces efforts restent très insuffisants pour espérer réduire, dans l'avenir, la transmission du VIH », conclut le professeur Bertran Auvert de l'Université de Versailles.

De plus, « trop peu de personnes vivant avec le VIH prenaient un traitement antirétroviral », ajoute Kévin Jean, chargé de l'analyse statistique de l'étude. Ce dernier a découvert qu'à peine 30,5 % des femmes séropositives et 21 % des hommes séropositifs prenaient les médicaments appropriés.

Seule une intensification des efforts actuels permettra d'éradiquer la pandémie d'ici les 15 prochaines années, tranchent les auteurs de l'étude.

L'ONUSIDA estime que la planète compte 36,9 millions d'individus infectés par le VIH. Selon son secrétaire général, Ban Ki-moon, éradiquer le sida d'ici 2030 coûterait 32 milliards de dollars américains par an pendant cinq ans.

La huitième conférence sur la pathogenèse du VIH, qui se tient cette année à Vancouver, se termine mercredi.

Plus d'articles

Commentaires