Retour

Des fonctionnaires fédéraux soutiennent qu'une trêve entre Israël et le Hamas serait bénéfique

Quelle sera la position du gouvernement libéral dans le conflit israélo-palestinien? Le Canada entend-il jouer un quelconque rôle dans ce conflit?

Une note de fonctionnaires fédéraux adressée au premier ministre Justin Trudeau laisse entendre qu'une réflexion est en cours au sein du gouvernement sur l'attitude à avoir à l'égard de ce conflit.

Dans le document obtenu par La Presse Canadienne, les fonctionnaires écrivent qu'Israël et le Hamas sortiraient tous les deux gagnants si une trêve était conclue au Moyen-Orient.

Ce propos des fonctionnaires laisse entendre que le Hamas pourrait être un interlocuteur du gouvernement israélien.

Les auteurs de la note indiquent qu'Israël et le Hamas tiennent des pourparlers indirects en vue de négocier un cessez-le-feu durable. Ils notent par ailleurs que l'Autorité palestinienne s'inquiète d'être tenue à l'écart de ces pourparlers. Pour les fonctionnaires, Israël continue de nier l'existence de pourparlers avec le Hamas.

Cependant, la note ne dit rien sur le Canada ni sur le rôle que le pays pourrait jouer pour stabiliser la région.

Par ailleurs, le document souligne la détresse qui sévit dans la bande de Gaza, où les infrastructures n'ont été que partiellement reconstruites après l'offensive israélienne, « Bordure protectrice », contre la bande de Gaza en 2014.

À l'époque, l'ex-premier ministre Stephen Harper avait jeté l'entièreté du blâme sur le Hamas et ses tirs de roquettes sur Israël.

Pour Kamran Bokhari, de l'Institut de développement professionnel en politiques et sécurité de l'Université d'Ottawa, la note des fonctionnaires est « un contraste assez frappant avec la position du gouvernement Harper, qui était très anti-Hamas et très pro-Israël ».

La note a été rédigée par le Bureau du conseil privé pour préparer l'arrivée en poste du nouveau gouvernement libéral.

Depuis sa victoire électorale du 19 octobre, Justin Trudeau a réaffirmé l'appui du Canada à Israël, mais son bureau a indiqué que le ton de la relation pourrait changer, en référence au soutien inébranlable de l'ex-gouvernement conservateur à Israël.

Le document fait référence à l'appui historique du Canada à l'État d'Israël. « L'appui à Israël et à son droit de vivre en paix et en sécurité avec ses voisins fait partie de la politique canadienne depuis 1948 », lit-on dans la note.

Le Hamas est classé dans la liste des groupes terroristes par le Canada.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine