Retour

Des glissements de terrain font 68 morts au Bangladesh

Des glissements de terrain causés par des pluies diluviennes ont fait au moins 68 morts dans le sud-est du Bangladesh.

Des policiers et des soldats tentent de rejoindre des secteurs reculés pour venir en aide aux sinistrés.

Des villages à flanc de montagne ont été emportés dans trois districts lundi. On ne sait pas si des villageois manquent à l'appel, mais des dizaines de personnes ont été blessées et on craint un bilan plus lourd.

Quatre soldats qui s'affairaient à dégager une autoroute ont toutefois été tués, et deux autres sont portés disparus. Cinq soldats blessés ont été transportés vers un hôpital militaire de Dacca.

La pluie a cessé de tomber mardi, ce qui a permis aux secouristes d'accélérer la recherche de survivants. Certaines régions demeurent toujours difficiles d'accès.

Trente-cinq personnes ont été tuées dans le district de Rangamati, 23 à Chittagong et au moins dix à Bandarban.

Quelque 5000 maisons ont été détruites dans la région de Kawkhali, un secteur reculé du Rangamati.

Le Bangladesh est très vulnérable aux catastrophes naturelles comme les cyclones, les inondations et les glissements de terrain. Plusieurs habitants choisissent de s'installer à flanc de montagne, en dépit des avertissements du gouvernement.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine