Retour

Deux attentats-suicides au Nigeria font 9 morts

Au moins 9 personnes ont été tuées lorsque deux kamikazes se sont fait exploser samedi dans la ville de Maiduguri, au nord-est du Nigeria, région en proie à l'insurrection islamiste de Boko Haram.

Une première explosion est survenue vers 6 h, heure locale, devant le camp de réfugiés de Bakassi. Une deuxième bombe a été déclenchée près du dépôt d'essence du camp, environ 10 minutes plus tard. 

Selon l'Agence nationale des services d'urgence, les attentats ont fait au moins 9 morts, y compris les kamikazes, et 24 blessés. D'après les autorités, les attentats ont été perpétrés par deux femmes.

Les attaques n'ont pas été revendiquées dans l'immédiat, mais elles portent les signes habituels du groupe djihadiste Boko Haram, qui vise couramment des camps de déplacés et mène actuellement une insurrection islamiste dans la grande région de Maiduguri.

La ville, qui abrite près de 1,5 million de réfugiés, avait déjà été la cible d'un attentat le 12 octobre dernier lorsqu'une voiture piégée dans une gare routière a fait 8 morts et une quinzaine de blessés.

Le conflit entre Boko Haram et les forces de sécurité du pays ont fait 20 000 morts et 2,6 millions de déplacés au cours des sept dernières années.

Plus d'articles

Vidéo du jour


L’amour selon le zodiaque