Retour

Deux frères inculpés pour terrorisme en Belgique

La justice belge a inculpé mercredi deux frères pour « participation aux activités d'un groupe terroriste ». Selon l'acte d'accusation, Akim Saouti, 40 ans, et son frère Khalid, 37 ans, seraient membres des « Kamikaze Riders » – un groupe de motards bruxellois – et projetaient de commettre un attentat de grande ampleur à Bruxelles.

Au total, quatre personnes ont été auditionnées, dont les frères Saouti. Les deux autres hommes ont été relâchés.

Des armes, dont des fusils d’assaut de type kalachnikov et des détonateurs, ainsi que des uniformes de police et de pompiers, ont été retrouvés lors des perquisitions à Anderlecht, une commune populaire de l'agglomération bruxelloise. Cet arsenal laisse penser que les suspects auraient envisagé de frapper en se faisant passer pour des membres des forces de l'ordre.

Saïd Saouti, fondateur des « Kamikaze Riders », est connu des policiers. Il a été condamné l'an dernier pour « appartenance à un groupe terroriste », recrutement de candidats au djihad et apologie du groupe armé État islamique (EI) sur les réseaux sociaux.

Une autre arrestation a eu lieu à Wattignies, en banlieue de Lille, en France, en lien avec cette opération, mais la justice belge n’a pas confirmé le lien entre cette arrestation et un possible projet d’attentat.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine