Retour

En pleine crise de citoyenneté, l'Australie a une nouvelle vice-première ministre

Le premier ministre australien Malcom Turnbull a nommé samedi la ministre des Affaires étrangères Julie Bishop au poste de vice-première ministre, alors qu'une crise de citoyenneté a provoqué le départ de son ancien vice-premier ministre et fait disparaître la majorité parlementaire de son gouvernement.

M. Turnbull devait prendre l'avion vendredi pour une visite officielle en Israël pendant la fin de semaine, mais le chef du gouvernement a dû annuler ses plans, puisqu'il était impossible qu'il quitte le pays sans remplaçant officiel pouvant exercer ses fonctions en son absence.

Son départ a été reporté à lundi, a-t-il indiqué à la presse, samedi à Sydney.

La Haute Cour australienne a jugé vendredi que le vice-premier ministre Barnaby Joyce et quatre autres parlementaires ne pouvaient siéger, puisqu'ils possédaient la double citoyenneté au moment des dernières élections, en 2015.

La coalition de centre droit de M. Turnbull se retrouve maintenant dans une position précaire. Son Parti libéral est le partenaire principal d'une coalition formée avec le Parti national, de moindre importance, que représentait M. Joyce.

Le premier ministre doit maintenant obtenir l'appui de l'un des trois parlementaires indépendants pour assurer la bonne marche de son gouvernement minoritaire, avec deux semaines de travaux à compléter avant la relâche parlementaire jusqu'à l'an prochain.

Au moins deux députés indépendants ont offert leur soutien.

M. Joyce a abandonné sa double nationalité néo-zélandaise et participera à une élection partielle prévue le 2 décembre, geste qui devrait lui permettre de revenir au Parlement et de reprendre son poste de vice-premier ministre.

Le Parti national a nommé le ministre des Affaires autochtones, Nigel Scullion, comme leader parlementaire intérimaire, jusqu'à ce que soient connus les résultats de l'élection partielle.

Mme Bishop a été promue au porte de vice-première ministre intérimaire en tant que deuxième membre en importance du Parti libéral, après M. Turnbull.

Plus d'articles