Retour

Harvey Weinstein plaide non coupable à de nouvelles accusations d’agression sexuelle

L'ex-magnat du cinéma américain, Harvey Weinstein, a plaidé non coupable ce matin à New York à de nouvelles accusations d'agressions sexuelles, qu'il aurait commises en 2006.

Le producteur déchu fait déjà face à des accusations pour des crimes sexuels contre deux femmes.

Il était de retour en cour lundi pour une nouvelle série d'accusations, dont deux chefs d'agressions sexuelles, relativement à une troisième plaignante.

Le procureur du district de Manhattan, Cyrus R. Vance Jr., a indiqué que Harvey Weinstein est accusé de « certains des crimes sexuels les plus graves du droit pénal new-yorkais ». S'il est reconnu coupable, il pourrait écoper d'une peine de prison à perpétuité.

Le juge a consenti à une mise en liberté provisoire. Son avocat, Ben Brafman, avait souligné que rien n'indiquait que l'homme de 66 ans pourrait tenter de fuire les tribunaux.

« Nous nous battons un jour à la fois, et aujourd'hui nous avons gagné la partie », a déclaré Ben Brafman en dehors du tribunal.

Harvey Weinstein maintient que toutes les allégations de relation sexuelle non consensuelle à son égard sont totalement fausses.

Plus de 75 femmes ont soulevé de telles allégations contre ce géant hollywoodien, qui a notamment produit les films à succès Pulp Fiction et Shakespeare in Love.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Secrets d'une fashionista pour toujours être stylée





Rabais de la semaine