Retour

Ingérence russe : le fils de Donald Trump interrogé au Congrès

Le fils du président américain a été interrogé jeudi au Congrès sur l'ingérence présumée de la Russie dans la présidentielle américaine.

« J'ai répondu à toutes les questions posées par la commission sur ce sujet », a déclaré Donald Trump Jr. dans un communiqué, au terme d’un exercice qui a duré cinq heures. « Je suis certain que cet entretien satisfera leur enquête », a-t-il ajouté.

M. Trump Jr. s’est rendu au Congrès en évitant soigneusement les médias.

Les élus voulaient en savoir davantage sur sa rencontre, le 9 juin 2016 à la Trump Tower à New York, avec une avocate russe venue de Moscou. Natalia Veselnitskaya lui avait été présentée comme « avocate du gouvernement russe ».

Le fils Trump a une nouvelle fois nié la moindre collusion, expliquant qu'il voulait rencontrer l'avocate russe pour vérifier si l'offre d'informations était sérieuse. Il pensait la juriste capable de lui fournir des renseignements compromettants sur Hillary Clinton, la rivale de son père à la présidentielle.

« S'ils avaient des informations relatives à l'aptitude, la personnalité ou les compétences d'un candidat présidentiel, je croyais devoir au moins les écouter », a-t-il dit aux enquêteurs, selon ce que rapporte le New York Times. « Finalement, mon scepticisme était justifié. La réunion n'a permis de produire aucune information de valeur et ne correspondait pas à ce qui avait été promis », a-t-il précisé, selon la même source.

En juillet dernier, il avait déjà soutenu que Natalia Veselnitskaya n'avait pas d'information à donner. L’avocate russe a elle-même nié être liée au Kremlin, qui a affirmé ne pas la connaître. D'autres Russes, ainsi que le gendre et le directeur de campagne de M. Trump, étaient présents à cette rencontre.

Donald Jr. a ajouté qu’il n’en avait pas informé son père, alors dans la course à la présidence des États-Unis.

Lorsque cette rencontre a été révélée, les détracteurs de Donald Trump y ont vu une tentative de collusion entre l'équipe de campagne du candidat et le gouvernement russe.

Le gendre et conseiller du président Trump, Jared Kushner, a été interrogé en juillet. L’audition a également eu lieu à huis clos.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine