Retour

Israël intensifie la construction de logements dans ses colonies de Cisjordanie

Israël a annoncé son intention de bâtir 2500 nouveaux logements dans ses colonies de la Cisjordanie, mardi, intensifiant la construction seulement quelques jours après l'investiture de Donald Trump aux États-Unis, dont l'administration est plutôt favorable au mouvement de colonisation.

Le premier ministre israélien Benyamin Nétanyahou a écrit dans un message partagé sur Facebook que le gouvernement israélien « construisait et continuerait de construire ». Le bureau de M. Nétanyahou n'a pas précisé s'il avait consulté la Maison-Blanche avant de prendre sa décision.

C'est le ministre de la Défense, Avigdor Lieberman, qui a fait l'annonce des constructions, les présentant comme « une réponse aux besoins en habitation ».

La Maison-Blanche n'a pas commenté la nouvelle dans l'immédiat, mais la réponse du président devrait donner le ton de sa politique au Proche-Orient pour les quatre prochaines années.

Bien que M. Trump ait signalé qu'il serait plus tolérant face à la construction dans les colonies juives que ses prédécesseurs, il a aussi exprimé sa volonté de superviser un accord de paix entre Israéliens et Palestiniens. S'il se plaçait résolument du côté israélien, cela pourrait toutefois nuire à la crédibilité des États-Unis dans le processus de paix.

Tension entre Nétanyahou et Obama

M. Nétanyahou s'est souvent querellé avec l'administration du président Barack Obama sur ce sujet.

M. Obama, tout comme le reste de la communauté internationale, considère la construction de colonies juives dans les territoires occupés comme un obstacle à la paix dans la région. Les tensions ont atteint leur point culminant à la fin du mois de décembre, lorsque les États-Unis n'ont pas mis leur veto à un vote au Conseil de sécurité des Nations unies sur une résolution condamnant la construction de ces colonies.

Donald Trump a souvent critiqué vertement son prédécesseur pour s'être élevé contre Israël et a promis une nouvelle approche sous sa présidence, à la grande satisfaction du gouvernement de M. Nétanyahou.

M. Trump a déjà invité Benyamin Nétanyahou à visiter la Maison-Blanche le mois prochain. Les deux dirigeants, qui se sont parlé au téléphone dimanche, ont promis une proche collaboration sur plusieurs enjeux délicats.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine