Retour

Italie : les deux derniers corps extraits de l'hôtel enseveli par une avalanche

Le bilan final des décès causés par l'avalanche de la semaine dernière qui a enseveli un petit hôtel des Abruzzes, dans le centre de l'Italie, est de 29 morts.

Les secouristes ont tiré des décombres les derniers cadavres jeudi, ce qui leur a permis de dresser le bilan définitif. Neuf personnes ont survécu à la catastrophe. Elles ont été sauvées dans les premiers jours qui ont suivi l'avalanche.

Mercredi, le premier ministre italien Paolo Gentiloni a reconnu que la réponse des autorités après l'avalanche n'avait pas été parfaite, mais il a ajouté que le temps n'était pas à la recherche de boucs émissaires.

Le glissement de terrain et l'avalanche qui ont suivi ont enseveli l'hôtel Rigopiano sous 60 000 tonnes de neige, de rochers et d'arbres déracinés. Deux personnes qui avaient réussi à se sauver ont appelé des secours, mais le bureau de la préfecture de Pescara a cru à un canular et n'a pas réagi.

Les autopsies pratiquées sur les six premiers cadavres ramenés à la surface ont démontré que la plupart avaient péri de traumatismes causés par l'effondrement de la structure. D'autres ont montré des signes d'asphyxie ou d'hypothermie.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine