Retour

Jason Greenblatt et Thomas Bossert se joignent à l’administration Trump

Jason Greenblatt, un avocat affilié aux entreprises de Donald Trump, devient représentant spécial chargé des négociations internationales, tandis que Thomas Bossert, un ancien collaborateur de Georges W. Bush, hérite d'un poste de conseiller à la sécurité et à la lutte contre le terrorisme.

Jason Greenblatt participera aux « négociations internationales de tout type, ainsi qu'à la conclusion d'accords commerciaux au plan mondial », a déclaré Donald Trump.

Durant la campagne électorale, Jason Greenblatt, qui occupe des fonctions administratives et juridiques au sein de la « Trump Organization », a notamment conseillé le futur président sur les questions relatives au Moyen-Orient.

Il a déclaré par le passé que les colonies de peuplement juives construites sur des territoires où les Palestiniens veulent créer leur propre État n'étaient pas un obstacle à la paix.

Il a aussi avancé qu'une solution à deux États pouvait être viable, à condition qu’elle soit mise en place par les parties concernées et non imposée par un organe extérieur, comme les Nations unies.

Jason Greenblatt, qui a surtout exercé en droit immobilier, ne possède que très peu d’expérience en politique étrangère.

Thomas Bossert, ancien conseiller adjoint à la sécurité intérieure de George W. Bush, devient adjoint au futur président Trump sur les questions de sécurité intérieure, de contre-terrorisme et de cybersécurité, en plus de coordonner la réponse du cabinet sur ces questions.

Donald Trump a fait savoir qu’il rehausserait l’importance du poste de conseiller adjoint, qui sera désormais aussi central que celui de conseiller à la sécurité nationale, assumé par Michael Flynn.

Thomas Bossert dirige actuellement un cabinet de conseil en gestion des risques et coopère avec l'Atlantic Council, un cercle de réflexion sur les questions liées à la sécurité informatique.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un pilote frôle le sol





Rabais de la semaine