Retour

L'ambassadeur Kevin Vickers empoigne un protestataire en Irlande

L'ambassadeur canadien en Irlande, l'homme qui s'est élevé au rang de héros national lorsqu'il a abattu le tireur du parlement d'Ottawa Michael Zehaf-Bibeau en 2014, a cette fois intercepté et maîtrisé un protestataire au cours d'une cérémonie officielle jeudi matin à Dublin.

L'ancien sergent d'armes de la Chambre des communes Kevin Vickers assistait à une cérémonie commémorant la mort d'une centaine de soldats britanniques lors de l'Insurrection de Pâques, durant laquelle des républicains irlandais ont tenté de renverser par la force le pouvoir britannique, en 1916.

La cérémonie était en cours lorsqu'un protestataire, arborant un t-shirt de l'Insurrection de Pâques, s'est invité dans cet événement réservé aux dignitaires en criant : « Ceci est une insulte! »

M. Vickers s'est rapidement dirigé vers l'homme pour l'empoigner et l'éloigner de la cérémonie. La police s'est alors emparée de lui.

« Cet homme s'est simplement avancé et il s'est mis à crier : ''C'est une insulte'' », a déclaré un témoin de la scène cité par le quotidien Irish Independent. « Il a toutefois été intercepté par quelqu'un, et ce n'est qu'une fois l'événement terminé que j'ai réalisé qu'il s'agissait de l'ambassadeur canadien. »

« Le tout a duré environ une minute, poursuit le témoin de la scène. L'ambassadeur canadien l'a agrippé avant de se chamailler avec lui. La police l'a ensuite maîtrisé en le projetant au sol. »

Un porte-parole des Affaires étrangères canadiennes a mentionné, dans un communiqué, que « l'ambassadeur Kevin Vickers a intercepté un manifestant qui courait vers le podium ». Il a également précisé que, « quelques instants plus tard, les responsables de la sécurité ont arrêté ce manifestant [et que] l'ambassadeur Vickers n'a pas été blessé ».

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine