Retour

L'ambassadrice désignée  des États-Unis « au service du partenariat avec le Canada »

Kelly Knight Craft, le choix du président Trump comme ambassadrice des États-Unis au Canada, a répondu jeudi aux questions du comité des relations étrangères au Sénat. Sa nomination intervient alors que se préparent les négociations pour remanier l'Accord de libre-échange nord-américain (ALENA).

Mme Knight Craft succèderait à Bruce Heyman, qui a démissionné en janvier lorsque Donald Trump est devenu président des États-Unis.

Elle est une importante donatrice et collectrice du parti républicain.

Devant le comité du Sénat, Kelly Knight Craft a déclaré qu’« elle serait respectueusement au service du partenariat avec le Canada. »

Elle a fait valoir son expérience aux Nations unies, à titre de déléguée à l'Assemblée générale sous l'administration de George W. Bush, comme étant la plus pertinente à son nouveau poste. « En observant plusieurs équipes de négociations multilatérales, j’ai réalisé combien la relation Canada-États-Unis peut être une importante force dans le monde. »

Kelly Knight Craft n'a pas donné de détails sur le rôle qu'elle entend jouer dans les négociations de l'ALENA, sauf pour dire qu'elle travaillera de concert avec le représentant du Commerce Robert Lighthizer et le secrétaire au Commerce Wilbur Ross pour faire avancer les priorités américaines.

Plus tard, lorsqu'on lui a demandé quels étaient ses plans pour promouvoir les exportations américaines au Canada, Kelly Knight Craft a ciblé le bois d'oeuvre, les produits laitiers et la volaille comme des secteurs dans lesquels elle dirigera une partie de ses efforts.

Avec les informations de CBC

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine