Retour

L'artiste et opposant chinois Ai Weiwei récupère son passeport

L'artiste et opposant chinois Ai Weiwei a annoncé mercredi qu'il avait repris possession de son passeport, quatre ans après sa confiscation par les autorités chinoises.

Ai Weiwei a publié sur Instagram une photo de lui tenant un passeport chinois, avec la mention « Aujourd'hui, j'ai eu mon passeport ».

L'artiste a été détenu pendant environ trois mois en 2011, mais il n'a jamais été accusé. Sa firme de design a toutefois reçu une facture fiscale de 2,4 millions de dollars américains, qu'il a contestée sans succès devant les tribunaux chinois.

??,???????

Une photo publiée par Ai Weiwei (@aiww) le

Le représentant de M. Ai a confirmé que son passeport lui avait été rendu, mais n'a pas répondu aux autres questions.

Les autorités chinoises ont l'habitude de confisquer le passeport de dissidents qui pourraient embarrasser le Parti communiste à l'étranger.

Le travail d'Ai Weiwei a été présenté partout dans le monde, ce qui fait de lui l'un des dissidents chinois les plus connus.

Avant sa détention, il avait dénoncé publiquement plusieurs scandales nationaux, notamment la mort de milliers d'élèves dans des écoles mal construites qui se sont effondrées lors du tremblement de terre de 2008 au Sichuan.

Le gouvernement a censuré toute mention de son nom dans les médias et il n'a pas le droit de publier quoi que ce soit sur les médias sociaux chinois.

La Royal Academy of Arts a annoncé mercredi que l'artiste se rendrait à Londres en septembre pour présenter une importante exposition de ses oeuvres.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Ils en repêchent par milliers chaque année à Amsterdam





Rabais de la semaine