Retour

L'assaillant de Hambourg connu pour être un extrémiste

L'auteur de l'attaque au couteau qui a fait un mort et six blessés vendredi à Hambourg, dans le nord de l'Allemagne, était connu des services de police pour sa proximité avec les islamistes radicaux, selon les autorités.

« Ce que nous pouvons dire à ce stade sur les mobiles de l'agresseur, c'est que, d'une part, il semble avoir agi pour des motivations religieuses islamistes et, d'autre part, il semblait avoir des problèmes psychologiques », a déclaré samedi le ministre de l'Intérieur de la ville-État, Andy Grote.

Les premiers éléments de l'enquête semblent indiquer qu'il a agi seul, mais la police n'exclut pas la possibilité qu'il ait eu l'aide de complices, a précisé le chef de la police de Hambourg, Ralf Martin Meyer.

L'homme de 26 ans a poignardé plusieurs personnes avant de prendre la fuite et d'être arrêté par la police.

Selon Andy Grote, il s'agit d'un demandeur d'asile palestinien qui n'a pas pu être expulsé puisqu'il n'avait pas de papiers d'identité.

La mission palestinienne à Berlin avait convenu de lui fournir des documents et il avait accepté de quitter l'Allemagne une fois que ces derniers lui auraient été délivrés, une procédure qui peut s'étendre sur plusieurs mois.

« Des renseignements montraient qu'il s'était radicalisé, [mais] aucun élément ne permettait de considérer qu'il représentait un danger immédiat. C'était un islamiste présumé et il était classé comme tel dans les systèmes appropriés, non pas en tant que djihadiste, mais en tant qu'islamiste », a précisé le ministre de l'Intérieur de Hambourg.

Les autorités allemandes sont en alerte depuis une série d'attaques commises contre des civils, dont l'une en décembre dans un marché de Noël à Berlin. Un homme avait alors foncé sur la foule avec un camion, tuant 12 personnes.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine