Retour

L'attaque au couteau en Finlande traitée comme un acte terroriste et peut-être misogyne

La police finlandaise a annoncé, samedi matin, qu'elle traitait comme un acte terroriste l'attaque au couteau commise la veille à Turku, dans le sud-ouest du pays, où deux personnes ont été tuées et huit autres blessées.

« L'attaque a d'abord été qualifiée de meurtre, mais pendant la nuit, nous avons reçu des informations supplémentaires qui indiquent que les infractions pénales sont maintenant des meurtres avec intention terroriste », a déclaré la police dans un communiqué.

L'agresseur présumé, blessé et interpellé par la police, est un Marocain âgé de 18 ans.

Les policiers soupçonnent qu'il a délibérément ciblé des femmes, vendredi. Ils ont de plus confirmé en conférence de presse, samedi après-midi, que l'assaillant était un demandeur d'asile.

La police avait rapidement arrêté l'homme vendredi, le blessant par balles à la jambe, sur une place du centre-ville de Turku. Quatre autres Marocains qui pourraient avoir des liens avec le suspect ont également été arrêtés dans les heures qui ont suivi.

Quant aux deux personnes tuées par l'assaillant, elles sont de nationalité finlandaise, a précisé la police, qui a revu le bilan des blessés de six à huit.

En juin, les services de sécurité finlandais avaient relevé d'un cran leur évaluation du risque d'attaque terroriste, annonçant avoir repéré une activité du groupe État islamique qui pourrait viser la Finlande. À ce moment-là, le risque était considéré comme « faible ». On estime qu'il est aujourd’hui « élevé », le deuxième de quatre niveaux.

Plus d'articles

Commentaires