Retour

L'avocat de Trump nie qu'il soit visé par une enquête, en dépit de ses tweets

Un des avocats de Donald Trump a nié que le président américain soit visé par une enquête, même si ce dernier dénonce une « chasse aux sorcières » depuis deux jours sur Twitter.

« Je suis visé par une enquête pour avoir renvoyé le directeur du FBI, par le même homme qui m’avait dit de le renvoyer! », a-t-il ironisé dans un tweet publié samedi matin. « Chasse aux sorcières ».

Dimanche, le président des États-Unis a récidivé, alors qu’il passe son premier week-end en famille à la résidence officielle de Camp David, dans le Maryland.

« Le programme "Rendre à l’Amérique sa grandeur" se porte très bien malgré la distraction de la chasse aux sorcières », a-t-il écrit sur Twitter.

Pourtant, un des avocats du président, Jay Sekulow, a démenti cette hypothèse lors d’entrevues accordées dimanche à plusieurs émissions d’affaires publiques sur différents réseaux américains.

Jay Sekulow a expliqué que les publications des derniers jours faisaient référence aux sources anonymes citées par le Washington Post, selon lesquelles le procureur spécial, Robert Mueller, enquêterait sur la possibilité que le président américain ait entravé la justice en limogeant l’ex-chef du FBI James Comey.

M. Sekulow a également précisé que Donald Trump n’avait pas été informé officiellement d’une quelconque enquête le visant.

« Je ne peux imaginer un scénario dans lequel le président serait visé par une enquête sans en être informé », a-t-il affirmé.

Marco Rubio veut une enquête

« Une enquête complète et crédible serait la meilleure chose qui pourrait arriver au président et au pays », a de son côté déclaré le sénateur républicain Marco Rubio, en entrevue à CNN, dimanche.

« Si nous voulons mettre tout cela derrière nous, alors trouvons ce qui s’est passé », a ajouté l’ancien candidat à la primaire républicaine.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine