Retour

L'ex-premier ministre pakistanais désigne son frère pour lui succéder

Le premier ministre pakistanais sortant, Nawaz Sharif, destitué vendredi par la Cour suprême, a désigné son frère Shahbaz pour lui succéder.

« Je soutiens Shahbaz Sharif après moi [comme successeur], mais il va prendre le temps de se présenter aux élections », a-t-il annoncé dans un discours à son parti, la Ligue musulmane du Pakistan-Nawz (PML-N).

Âgé de 65 ans, Shahbaz Sharif dirige la populeuse province du Pendjab. Il devra être élu comme député à l’Assemblée nationale avant de prétendre diriger le gouvernement pakistanais.

Entre-temps, Nawaz Sharif a choisi son ex-ministre du Pétrole, Shahid Khapan Abbasi, pour assurer l'intérim à la tête du gouvernement. Ce dernier doit avoir l’aval du Parlement, dominé par le parti de M. Sharif, ce qui semble être une simple formalité. Shahid Khaqan Abbasi compte en effet parmi les fidèles du premier ministre sortant.

M. Abbasi devrait diriger le gouvernement pour une période d’au moins 45 jours, le temps que Shahbaz Sharif démissionne de son poste à la tête de la province du Pendjab et se présente à une élection partielle pour entrer au Parlement.

Incertitude politique

L’éviction de Nawaz Sharif replonge le Pakistan dans un imbroglio politique porteur d’incertitude, après une période de relative stabilité.

Aucun premier ministre n’a achevé son mandat depuis l’indépendance du pays en 1947.

La sortie de M. Sharif intervient au lendemain de la décision de la Cour suprême de le destituer, à la suite des conclusions d’une enquête sur sa fortune et celle de sa famille.

Le scandale qui lui a coûté son poste a éclaté l'année dernière avec l’affaire des Panama Papers. M. Sharif a depuis démenti toute implication dans ce scandale mondial d'évasion fiscale.

Des voix au sein de la PML-N montrent du doigt l’armée, qu’elles accusent d’être derrière la chute du premier ministre du Pakistan.

L'armée, qui ne s'est pas exprimée à ce sujet, n'a pas commenté les accusations.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine