Retour

L'impopularité de Trump soulignée lors d'un premier test électoral en Georgie

Même si les résultats serrés de l'élection partielle de mardi soir en Georgie ont forcé la tenue d'un second tour, la popularité du démocrate Jon Ossoff, qui a presque atteint le 50 % requis pour remporter l'élection, souligne à nouveau l'impopularité du nouveau président américain Donald Trump.

Des résultats préliminaires laissaient croire à une victoire surprise démocrate dès le premier tour pour un siège au Congrès dans un district conservateur de la Georgie. Avec plus du tiers des bureaux de vote dépouillés, le démocrate Ossoff se situait légèrement au-dessus de la majorité nécessaire pour l'emporter.

En fin de soirée cependant, les votes comptabilisés dans la région métropolitaine d'Atlanta n'ont pas permis à Jon Ossoff de remporter officiellement la course.

Un second tour aux élections partielles aura donc lieu le 20 juin entre le démocrate et la républicaine Karen Handel.

Les républicains avaient reconnu avant le jour du scrutin que M. Ossoff détenait une avance importante pour ce siège à la Chambre des représentants.

M. Ossoff, un ex-employé du Congrès âgé de 30 ans, était le favori dans les sondages pour succéder à Tom Price, qui a démissionné pour devenir secrétaire à la Santé du président Trump.

Cette course constitue en quelque sorte un baromètre de la satisfaction à l'endroit de M. Trump et une occasion pour les deux grands partis de mettre leurs stratégies à l'épreuve en vue des élections de mi-mandat en 2018.

Le district a été représenté par des républicains depuis 1979.

Plus d'articles

Commentaires