C'est en Inde qu'il se vend le plus de livres au monde. C'est aussi en Inde qu'on lit le plus longtemps, en moyenne 10 heures par semaine. C'est deux fois plus que les Canadiens. Les Indiens sont tout simplement les champions du monde de la lecture.

Un reportage de Thomas Gerbet, correspondant en Inde

Chaque dimanche matin, dans le vieux Delhi, c’est le rendez-vous des passionnés de livres d’occasion. En plus des boutiques établies, les bouquinistes occasionnels s’installent directement sur le trottoir, sur une distance de 1 km.

Les collectionneurs sont les premiers arrivés, comme Vikas Gupta, qui vient là depuis 10 ans. « Je recherche des comics. Je viens tous les dimanches, explique-t-il. C'est un très bon endroit pour en trouver. J'en possède environ 12 000. Tous les comics, mais surtout Indrajal, Superman et Phantom. » Il a déjà déboursé 25 000 $ pour sa passion et compte revendre ces livres un jour.

En Inde, il y a souvent des balances chez les marchands de livres d’occasion. Car ici, on les vend au kilo, comme les fruits et légumes. De 1 $ à 4 $ le kilo.

Les meilleures journées, Ramesh Ojha en vend une tonne. « C'est un très bon business, dit-il. Ce qui se vend bien, ce sont toutes les fictions : Sidney Sheldon, Jeffrey Archer, Stephen King et les romans d’horreur. Les oeuvres classiques aussi. »

Le livre indien qui s’est le mieux vendu ces dernières années est One Night @ the Call Center, une histoire d’amour vendue à un million d’exemplaires.

Deepali Hada étudie en littérature anglaise et possède déjà 1000 livres. « Je préfère les romanciers britanniques des 18e et 19e siècles, dit-elle. Jane Austen, George Eliot, Shakespeare… ce sont mes préférés. Je collectionne les livres dans le but de créer ma propre bibliothèque, parce que j'adore lire. »

À travers les livres, les deux tiers des Indiens qui savent lire peuvent rêver et voyager. « Je suis fan des Lonely Planet et des guides de voyage », explique Major Kashayap, 78 ans. Le vieil homme se prépare à parcourir le Sri Lanka et l’Espagne, mais dans sa tête plutôt qu'en réalité. C'est bien moins cher et on se déplace bien plus vite.

Le marché de l’imprimé en pleine forme

Le salon du livre de Calcutta est le plus important du monde, après celui de Francfort, en Allemagne. Il s’est vendu pour près de 5 millions de dollars de bouquins à la dernière édition.

La presse indienne ne connaît pas non plus la crise. Les journaux papier sont encore très populaires et il s’en publie pas moins de 2000 éditions chaque jour… Encore un record mondial.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine