Retour

L'OMS ajoute Haïti à la liste des pays frappés par le virus Zika

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) rapporte que cinq cas d'infection au virus Zika ont été identifiés en Haïti. Cependant, l'OMS ne formule aucune restriction à l'intention des voyageurs désireux de se rendre dans ce pays.

Haïti est situé sur l'île d'Hispaniola et est voisin de la République dominicaine, où de nombreux vacanciers canadiens se rendent chaque année.

Des cinq cas recensés d'infection au virus Zika, quatre ont été repérés dans la région de Delmas, tandis qu'un autre a été recensé à Pétionville. Ces deux localités sont non loin de Port-au-Prince, la capitale.

De plus, l'OMS rapporte que deux citoyens allemands qui avaient visité Haïti en décembre ont été infectés par le virus.

Des moustiques en cause

Les autorités haïtiennes ont intensifié les activités de surveillance et pris des mesures pour informer la population des risques associés au virus Zika. Ce dernier est transmis par des moustiques, surtout par l'Aedes aegypti, principal vecteur de la dengue.

Il n'existe pas de médicament contre le Zika. Pas de vaccin non plus. Bien que le virus puisse avoir des conséquences graves sur la santé, il ne provoque généralement que des infections bénignes.

Au Brésil toutefois, le virus a été associé à une vague récente de malformations congénitales, notamment la microcéphalie. Ce problème rare afflige les nouveau-nés d'une tête plus petite que la normale et empêche leur cerveau de se développer correctement.

Un premier cas de microcéphalie attribué au virus Zika a été décelé aux États-Unis la semaine dernière.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine