Retour

L'ONU met un terme à sa mission de maintien de la paix en Haïti

La Mission des Nations unies pour la stabilisation en Haïti (MINUSTAH) terminera sous peu son mandat, après 13 ans de présence sur le terrain.

L’ONU suit ainsi la recommandation de son secrétaire général Antonio Guterres et du Conseil de sécurité qui, en mars dernier, proposaient le retrait du personnel militaire toujours en poste.

La MINUSTAH a été mise en place en 2004, après le départ en exil du président Jean-Bertrand Aristide et à la suite des violences qui avaient gagné le pays.

La mission se terminera officiellement le 15 octobre. Une centaine de soldats étrangers vont donc quitter l'île au cours des prochains jours.

Au plus fort de la crise, après le tremblement de terre dévastateur de janvier 2010, les troupes des Nations unies avaient dépassé le seuil des 10 000 soldats.

Le Canada faisait partie de la MINUSTAH depuis les débuts, par l'intermédiaire de l’opération HAMLET.

La mission de l’ONU en Haïti a été l’objet de plusieurs controverses dès ses origines, notamment pour ses interventions armées dans le bidonville de Cité-Soleil, mais aussi pour avoir introduit le choléra sur l’île après le séisme de 2010.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un rottweiler goûte à du citron pour la première fois





Rabais de la semaine